Foire aux questions

Un doute sur un mot, une question sur un point particulier du programme ADVENIR ? Cette rubrique est faite pour vous renseigner et vous accompagner dans votre projet d’installation de points de recharge pour véhicules électriques et hybrides rechargeables.

 

C'est la procédure physique ou dématérialisée qui permet le raccordement effectif d'un véhicule à un point de recharge et le transfert de l'énergie nécessaire à la recharge.
C'est un appareil fixe raccordé à un point d'alimentation électrique, comprenant un ou plusieurs points de recharge et pouvant intégrer des dispositifs de communication, de comptage, de contrôle ou de paiement notamment.
Un opérateur d'infrastructure de recharge exploite une infrastructure de recharge pour le compte d'un aménageur ou pour son propre compte. Il exerce en outre le rôle d'opérateur de mobilité s'il propose aux utilisateurs des services d'abonnement d'accès à la recharge.
C'est l'interface qui permet de recharger un seul véhicule électrique à la fois, associée à un emplacement de stationnement. Elle est dite « normale » si elle permet le transfert d'électricité vers un véhicule électrique à une puissance inférieure ou égale à 22 kW, et «rapide» si elle permet le transfert d'électricité vers un véhicule électrique à une puissance supérieure à 22 kW.
C'est un point de recharge, exploité par un opérateur privé, auquel les utilisateurs ont accès de façon non discriminatoire.
Il s'agit de permettre une gestion intelligente des points de charge sur l'ensemble de la station, à savoir : le déclenchement de la charge sur signaux tarifaires du réseau, le lissage de la puissance électrique globale des points de charge lors de recharges simultanées, Ce pilotage peut être effectué automatiquement ou par un opérateur tiers.
Une station de recharge comprend une borne associée à des emplacements de stationnement ou un ensemble de bornes associées à des emplacements de stationnement, alimentées par un même point de livraison du réseau public de distribution d'électricité ou par une même installation locale de production ou de stockage d'énergie et exploitées par un seul opérateur ou groupement d'opérateurs.
La supervision est une prestation de gestion des points de charge pouvant être effectué par leur propriétaire ou par un opérateur tiers. Elle doit permettre : le paramétrage et la gestion des accès à distance, la prise en main à distance, le suivi des charges, et l'information de localisation et de disponibilité.
Le programme ADVENIR vient financer strictement la fourniture et la pose de l'infrastructure de recharge. Les dépenses liées à la maintenance, à la supervision et au pilotage énergétique de la borne ne peuvent ainsi être prises en compte, quand bien même elles sont rendues obligatoires par le cahier des charges.
- La date de lancement du projet est antérieure à la labellisation de l'offre sélectionnée - Le projet est porté par une personne publique pour un besoin autre que l'équipement de son propre parking - Le projet est réglementairement obligatoire (décret n° 2011-873 du 25 juillet 2011) - Il s'agit d'un remplacement de borne déjà existante
Les personnes publiques peuvent bénéficier de la prime ADVENIR pour leurs projets d'installation de bornes de recharge destinées à leur flotte ou accessibles au public, à condition qu'elles soient situées sur le propre parking privé.
Cette obligation vaut pour l'installation de points de recharge, dont la puissance est comprise entre 3,7 et 22 kW, partagés dans le résidentiel collectif, réservés aux employés et aux véhicules de flotte ou encore accessibles au public et installés sur des espaces privés. Elle s'applique dès lors que la station comporte plus d'un point de recharge. Le socle de prise E/F doit impérativement desservir un des points de recharge installés. Il n'est cependant pas nécessaire qu'il soit intégré à la borne elle-même et peut être placé juste à côté dès lors qu'il dessert la même place de stationnement. L'accès à la prise peut se faire de façon libre, sans interface préalable avec la borne.
Suite à la publication du décret le 12 janvier 2017 relatif aux infrastructures de recharge pour véhicules électriques, la qualification de l'installateur est rendu obligatoire à partir du 13 juillet 2017 et téléchargeable sur la plateforme Advenir. Toute personne ne pouvant justifier de cette qualification, définitive ou probatoire, sera dans l’impossibilité de de recevoir la prime ADVENIR.
La prime Advenir est calculée sur la base du devis HT, mais sera déduite du montant TTC de la facture après déduction de la TVA. Afin de se conformer aux règles applicables en matière de TVA dans le cadre des programmes CEE. Les sommes versées au bénéficiaire ne sont pas soumises à TVA.
Les offres basées sur un dispositif de location des bornes sont éligibles dès lors qu'elles donnent la garantie que la prime aura bien été prise en compte dans l'offre faite au bénéficiaire (ex: un loyer réduit sur une période correspondant à l'absorption de la prime dans la limite de 36 mois).
Toute demande de prime supérieure à 400 000 € pour un bénéficiaire donné (N°SIRET ou SIREN uniques) fera l'objet d'une proposition spécifiquement étudiée par le comité de pilotage.
Les demandes de labellisation d'offres de fourniture et d'installation de points de recharge peuvent être envoyées à tout moment dans le courant du programme. Les devis de demande de prime pourront quant à eux être déposés à partir du 5 septembre 2016. Les commandes de bornes de recharge pourront alors lieu entre le dernier trimestre 2016 et la fin d'année 2017, date de fin de la 3ème période de fonctionnement des CEE. Les 12 000 points de recharge devront être installés d'ici la mi-2018, sous peine de devoir restituer les fonds restants.
Du fait des caractéristiques particulières du mix énergétique dans les ZNI, et afin d'éviter qu'ADVENIR ne finance des bornes de recharge approvisionnées par de l'électricité carbonée, le point de charge doit être exclusivement alimenté par de la production sur site d'électricité d'origine renouvelable. Ce cahier des charges spécifiques n'entraîne pas de prime supplémentaire.
Un prestataire de services de mobilité pour les utilisateurs de véhicules électriques incluant des services d'accès à la recharge.
La faculté pour l'utilisateur, titulaire ou non d'un contrat ou d'un abonnement avec un opérateur de mobilité, d'utiliser les réseaux de recharge de différents opérateurs d'infrastructure de recharge sans inscription préalable auprès de l'opérateur exploitant le réseau dont il utilise ponctuellement le service de recharge, soit en ayant accès à la recharge et au paiement du service par l'intermédiaire d'un opérateur de mobilité avec lequel il a un contrat ou un abonnement, soit en ayant accès à la recharge et au paiement du service directement auprès de l'opérateur de l'infrastructure à laquelle il recharge son véhicule.
Un opérateur qui concourt au déploiement de l'itinérance de la recharge en facilitant, sécurisant et optimisant les échanges de données entre les opérateurs d'infrastructure de recharge et les opérateurs de mobilité.
Des contrôles sur site seront effectués dès janvier 2017 afin de s'assurer de la conformité des installations subventionnées. Les installations non conformes feront l'objet d'un traitement au cas par cas par le comité de pilotage qui statuera de la sanction à savoir : - Avertissement avec demande de corriger l'erreur puis nouveau contrôle - Radiation du dispositif ADVENIR pendant un mois - Radiation pendant six mois - Radiation définitive
Tout fabricant de bornes de recharge souhaitant communiquer sur la conformité de certains de ses matériels avec le cahier des charges ADVENIR, que ce soit auprès d'un installateur labellisé ou candidat, ou d'un bénéficiaire potentiel, pourra en faire la demande auprès du programme. Pour cela, il doit transmettre son catalogue de bornes à télécharger), ainsi que tout descriptif complémentaire qui pourrait étayer son dossier, à l'adresse suivante advenir@avere-france.org. Après vérification et confirmation de notre part, les fabricants auront la possibilité d'utiliser la mention "Matériel compatible ADVENIR" ainsi que le logo du programme.
Tout bénéficiaire de la prime ADVENIR devra se conformer à la disposition initiale de l'accessibilité du point de charge durant toute la durée de vie de la borne. Cette règle s'applique également sur l'ensemble des services fournis initialement, tel que le pilotage énergétique de la recharge ou la supervision.
Tout bénéficiaire de la prime Advenir devra se conformer à l’obligation de transmettre les données de consommations de charges sur toute la durée de vie de la borne.
Ce dernier mode de raccordement prévu par le cahier des charges ADVENIR « colonne montante horizontale dédié » ne signifie pas que le raccordement au réseau doit passer par les appartements, ce raccordement n’étant pas autorisé pour bénéficier de la prime ADVENIR. On entend par « colonne montante horizontale dédiée » : un point de livraison dédié partagé entre plusieurs points de charge.
On appelle téléopération, le fait de disposer d'une relève à distance des données de consommation énergétiques unitaires des points de charge, à savoir à minima : heure de début/heure de fin de charge par point de charge et énergie totale délivrée pendant la recharge. Dorénavant, seuls les opérateurs disposant de ces données de consommation sont soumis à l'obligation de transmission au programme. Les temps de branchement ne constituent pas une donnée pertinente.